Couples confinés : 3 clés pour désamorcer les conflits

couple-confines-cles-pour-desamorcer-les-conflits-lKUM2r-150×150.jpeg” class=”attachment-thumbnail size-thumbnail wp-post-image” alt=”” loading=”lazy”>

Se retrouver 24h sur 24 avec son ou sa conjointe peut devenir une épreuve et se transformer en une expérience pas toujours facile à vivre. Si les disputes éclatent souvent, pas de panique. “Le confinement a réduit les activités sociales, donc les possibilités de se recharger en détente et en énergie à l’extérieur, résultat, on est beaucoup plus sous pression qu’en période normale où on se voit moins… Ce qui passait, ne passe plus“, explique Géraldyne Prevot-Gigant, psychopraticienne. Un couple doit absolument avoir une vie extérieure en dehors du couple. Sans cela, les tensions ne peuvent que menacer l’harmonie.

Pourquoi les tensions sont (presque) inévitables ?

En dehors de cette absence de vie extérieure, il existe une cause matérielle à des disputes récurrentes. Parfois, on vit dans un appartement exigu où notre espace est grignoté par l’autre. On se sent envahi, sujet à une intrusion, en fonction de sa manière de voir les choses et de sa personnalité. Résultat : il n’est pas rare qu’on “explose”.

“Le confinement exacerbe aussi les problèmes qu’on cachait sous le tapis. C’est donc une occasion de voir ce qui ne va pas, et dont on ne peut plus faire l’économie“, analyse la psychopraticienne. Si les tensions se multiplient ou qu’aucune discussion n’est possible, il ne faut donc pas hésiter à consulter.

Analyser les causes de dispute

Il est évidemment indispensable de communiquer avec son partenaire, de se demander “Qu’est ce qui provoque autant d’agacement ?” Il faut savoir qu’un huis clos quel qu’il soit fait ressortir tout ce qu’on avait mis de côté. Donc il est important d’analyser les choses. “Qu’est ce qui a déclenché notre colère ?”, “Quel acte ?”, “Quels mots ?” Repérer les fusibles qui activent notre énervement permet de devenir acteur du processus et de le désamorcer plus facilement. Ce n’est qu’en comprenant pourquoi qu’on peut agir.

S’extraire du couple

On peut se demander ce qu’on peut faire différemment, on peut sortir faire un tour seul et aller respirer, aller écouter de la musique, etc. Il faut juste s’extraire du contexte de couple régulièrement pour ne pas avoir la sensation d’étouffer, et ainsi d’être moins sujet à des motifs d’agacements, sources de conflits. “Souvent, on se défoule sur la personne qu’on “a sous la main” alors qu’elle peut tout à fait n’être en rien responsable de notre énervement“, conclut la praticienne. Alors, avant la prochaine scène de ménage, un seul mot d’ordre : prendre le temps de se poser pour réfléchir…

Géraldyne Prevot-Gigant est l’auteure de “Ose regarder en toi la magie de la vie”, publié chez Leduc Editions

Lire aussi :

  • Confinement : pourquoi la libido n’est pas au rendez-vous
  • Ces signes qui annoncent une rupture amoureuse
  • Troubles anxieux, dépression… Comment se faire aider ?

The post Couples confinés : 3 clés pour désamorcer les conflits first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu