Le vélo elliptique, votre allié forme et minceur

Ne vous méprenez pas, le vélo elliptique ne s’apparente en rien à un vélo traditionnel ! Cette activité mixe en réalité le stepper et le vélo d’appartement. S’il séduit de plus en plus de particuliers, c’est essentiellement grâce à sa capacité de travailler et de renforcer de 80 % des muscles de votre corps.

Pourquoi adopter le vélo elliptique ?

Le mouvement elliptique reproduit celui de la course à pied, sans les éventuels chocs ou risques de blessures. Le poids du corps, réparti équitablement sur les deux jambes, permet d’éviter le traumatisme des ligaments, des muscles, des articulations ou encore des tendons.

La pratique du vélo elliptique réduit de 25% les complications cardiovasculaires telles que les infarctus et contribue à la bonne santé du cœur.

Il s’adapte également au niveau sportif de chacun, grâce à son système de freinage et de résistance réglable. Selon votre état du moment ou vos capacités, vous pouvez ajuster la difficulté des exercices. Le vélo elliptique reste une excellente activité de remise en forme après une blessure, telle qu’une tendinite rotulienne ou une fracture.

Cuisses, mollets, fessiers, bras, épaules, pectoraux, abdominaux, dos, fessiers… Le vélo elliptique fait travailler votre corps en douceur dans sa globalité. Selon votre âge, votre poids et l’intensité de votre entraînement, la séance d’une heure permet de brûler en moyenne entre 500 et 800 kilocalories. Il s’agit d’un sport plus énergivore que la course à pied ou la course sur un tapis.

Comment le pratiquer correctement ?

Le vélo elliptique ne nécessite aucune préparation ou échauffement préalable. Que vous préférez vous entraîner le matin à jeun, après votre petit déjeuner ou le soir après votre journée de travail, cette machine s’adapte à vos envies et vos capacités.

L’OMS recommande de pratiquer une activité d’endurance d’intensité moyenne pendant 2h30 ou une activité intense d’1h15 chaque semaine pour garantir une bonne santé physique et mentale.

N’hésitez pas à varier les réglages en fonction de votre aisance physique et vos objectifs. La vitesse de votre foulée et l’inclinaison de la pente restent ajustables. Plus vous augmentez ces paramètres, plus votre activité cardiovasculaire s’accentue, plus vous dépensez d’énergie.

Veillez toutefois à conserver une fréquence cardiaque modérée : vous ne devez pas vous trouver essoufflé ou en manque d’oxygène. L’astuce : afin de connaître votre propre cadence, n’hésitez pas à parler. Si cette action reste impossible lorsque vous pédalez, cela signifie que vous devez diminuer l’intensité de l’exercice.

A lire aussi :

6 comportements qui influencent votre poids sur la balance

Top 15 des sports qui brûlent le plus de calories

9 recettes de tartes aux fruits légères

Bien manger : 9 astuces pour se motiver à cuisiner quand on vit seul(e)

Pour garder la forme pendant la grossesse © Getty Images/iStockphoto
Pour muscler le haut de votre corps © Getty Images
Pour perdre du poids efficacement © Getty Images
Pour travailler votre cardio © Getty Images
Pour muscler le bas de votre corps © Getty Images/iStockphoto
Pour se remettre en forme après une blessure © Getty Images/iStockphoto

The post Le vélo elliptique, votre allié forme et minceur first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu