ALZHEIMER : Des taux de Tau plus hauts chez les femmes

Les femmes accumulent plus rapidement la protéine Tau dans leur cerveau, ce qui contribue à une progression plus rapide de la maladie d’Alzheimer (Visuel Adobe Stock 216698942)

Les femmes accumulent plus rapidement la protéine Tau dans leur cerveau, ce qui favorise une progression plus rapide de la maladie d’Alzheimer que chez les hommes. C’est la conclusion d’une équipe de neurologues de l’Université de Lund, documentée dans la revue Brain, qui incite à regarder pourquoi cette accumulation plus rapide, avec à la clé un risque d’une démence plus précoce avec la maladie d’Alzheimer.

 

Plus de 30 millions de personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer dans le monde, ce qui en fait la forme la plus courante de démence. Les 2 protéines caractéristiques de la maladie, Tau et bêta-amyloïde s’agrègent et s’accumulent dans le cerveau réduisant ainsi les connexions et conduisant au déclin cognitif et à la démence. Cette étude, qui a suivi 209 femmes et 210 hommes âgés est la première à constater des taux spécifiques de Tau en fonction de différentes caractéristiques « patient ».

Tau suit bêta-amyloïde

  1. La première protéine à s’agréger dans la maladie d’Alzheimer est la bêta-amyloïde. Les hommes et les femmes en sont affectés de manière similaire lors des  premiers stades de la maladie. Ainsi, l’analyse confirme l’absence de différence dans l’accumulation de bêta-amyloïde selon le sexe du patient.
  2. La seconde protéine Tau s’agrège ensuite, entraînant un dysfonctionnement de la mémoire et plus largement de la cognition. Plus de femmes que d’hommes sont alors touchées par des ces troubles de la mémoire liés à la maladie d’Alzheimer. L’analyse révèle ici un taux d’accumulation plus élevé chez les femmes.

 

Plus de Tau chez les femmes : globalement, ces taux d’accumulation de Tau sont très variables selon les patients du même sexe, mais le lobe temporal, une région très affectée par la maladie d’Alzheimer, présente un taux d’accumulation 75% plus élevé de la protéine bêta-amyloïde chez les femmes vs les hommes, résume le Dr Ruben Smith, auteur principal de l’étude. Ce taux de Tau plus élevé chez les femmes vaut même après prise en compte de facteurs de confusion possibles, dont l’âge et les niveaux de tau à l’inclusion.

 

Plus de Tau chez les patients avec accumulation pathologique de bêta-amyloïde, c’est la seconde caractéristique qui suggère une aggravation plus rapide de la maladie : Tau s’accumule d’autant plus vite que les niveaux d’amyloïde sont élev »és.

 

Les chercheurs ignorent encore les causes de ces taux plus élevé d’accumulation de tau mais suggèrent une propagation plus rapide de la protéine dans le cerveau. En attendant, ces caractéristiques constituent de premiers indices pouvant être prédictifs d’une dégradation cognitive plus rapide.

Source: Brain December 2020 DOI: 10.1093/brain/awaa327 The accumulation rate of tau aggregates is higher in females and younger amyloid-positive subjects

Plus sur la Maladie d’Alzheimer sur Neuro Blog

Équipe de rédaction Santélog

Cet article ALZHEIMER : Des taux de Tau plus hauts chez les femmes est apparu en premier sur Santé blog.

The post ALZHEIMER : Des taux de Tau plus hauts chez les femmes first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu